Ensemble nous sommes plus forts. Seule la lutte libère !
Le CTG dit non à l’opération de manipulation du régime contre les sages des quatre (4) régions
Publication      2020-09-15
Le CTG dit non à l’opération de manipulation du régime contre les sages des quatre (4) régions

Décidemment, Alpha Condé et son clan sont prêts à tout pour perpétrer leurs forfaits funestes : prendre la Guinée en otage et installer une présidence à vie malgré un bilan macabre et désastreux.

Après avoir tenté vainement de corrompre le Kountigui de la Basse Guinée et les autorités morales des autres régions, après les avoir gazés et violentés ; après avoir fabriqué des sages de pacotilles aussi discrédités qu’eux-mêmes ; et face aux offensives internationales et désormais locales du Collectif pour la Transition en Guinée (CTG) pour instaurer une  Transition en Guinée sous l’égide des autorités morales de nos quatre (4) régions, le régime dans un ultime combat d’arrière-garde, vient de commanditer une cynique opération de manipulation et d’instrumentalisation de deux des principales autorités religieuses du pays, Elhadj Mamadou Saliou Camara, imam de la grande mosquée de Conakry et Monseigneur Vincent Coulibaly, archevêque de Conakry.

Tous deux sont co-présidents d’un machin intitulé CPRN (Commission Provisoire de Réflexion de la Réconciliation Nationale) et chargé de mettre en place un cadre de concertation et de dialogue entre la mouvance et l’opposition en vue de trouver des solutions pour organiser des élections libres et transparentes dans la paix. Vaut mieux tard que jamais.

Nous ne doutons pas de la bonne foi de ces chefs religieux, mais nous sommes tout de même surpris de cette initiative qui arrive au moment où les quatre Sages s’apprêtent avec le CTG et certaines plateformes associatives et politiques à mettre en place un Conseil Supérieur de la Transition. Ce conseil CST a vocation à installer la Transition pour assainir la situation socio-politique et changer notre pays avec les meilleurs de ses enfants et l’ensemble de ses Forces Vives.

Nous ne doutons pas de la sincérité de l’imam Camara et de l’archevêque Coulibaly, mais nous les mettons en garde contre les risques de récupération d’un régime prêt à tout pour se maintenir au pouvoir en dépit du Droit, de la Justice et de la Morale, valeurs qui, nous l’espérons, leurs sont chères.

 

Contact presse : Randi (+337 80 84 19 84)

 

Commentaires