La situation Guinéenne nous interpelle.

Nos institutions Guinéennes souffrent de graves dysfonctionnements qui découlent de la mal-gouvernance (incapacité structurelle à créer suffisamment de richesse pour le pays afin d'adresser les besoins de base de nos populations, faible niveau de productivité économique, dette extérieure élevée, abscense d'autorité de l'état sur certains territoires,...). La situation est critique et l'enjeu est de circonscrire tout risque d'effondrement de la Guinée, notamment sur les volets financier, commercial, politique, social et culturel car les effets, exacerbés par une tension politique cristallisée autour d'un nième mandat pour le Professeur Condé, vont certainement avoir un effet domino.

A l'evidence, le contrat social qui liait les institutions au peuple est rompu, la corruption et la criminalité qui l'accompagne sont à leur paroxysme, sans même parler du vivre ensemble des guinéens, valeur centrale d'un lien social complètement détruit pour jeter les ethnies les unes contre les autres pour mieux les soumettre, séparément. C’est réellement la spirale que vous souhaitez pour vos enfants, pour notre pays ?

Non, la jeunesse guinéenne représente déjà plus de la moitié de la population. Quel est le projet de long terme qui leur offre une simple perspective d'avenir plus radieuse ? Non, le pays a besoin d’un redémarrage pour prendre sa pleine place dans ce monde vulnérable, incertain. Pour ce faire, osons repartir d'une page blanche, tous ensemble pour :

  • RÉTABLIR LES FONDAMENTAUX D'UN ÉTAT DROIT,
  • REPENSER LA LÉGITIMITÉ RÉPUBLICAINE,
  • FAIRE FACE AUX URGENCES SOCIO – ÉCONOMIQUES,
  • EXAMINER LES MODALITÉS D'UN NOUVEAU ET NÉCESSAIRE PROCESSUS ÉLECTORAL.
Comprenez définitivement que la démarche du Collectif pour la Transition en Guinée n’est pas personnelle à l'endroit du Professeur Alpha Condé. Toutefois, l'intérêt général des guinéens et guinéennes reste, en ce moment d'incertitudes à grande échelle, notre priorité absolue.

Acceptez donc que nous soyons prêts à prendre nos responsabilités.

GUINÉE : LE MANDAT DE TROP ?


Le Bilan macabre des violences de ces derniers mois,

La bascule vers la dictature et la nécessité de sortir la Guinée de l’ornière dans un contexte de désastre socio-économique et sanitaire sont à l’origine de la création du CTG Collectif pour la Transition en Guinée.

Le Collectif s’est constitué à Paris le Mardi 31 Mars 2020 autour de figures de la Diaspora Guinéenne de France dont Mr Ibrahime Sorel Keita vice-président de SOS RACISME et ancien Président de la Coordination des Associations Guinéennes de France, et de personnalités africaines et françaises engagées dans le combat pour les Droits de l’homme.

Il estime qu’il est urgent d’agir pour mettre fin à ce système inique qui vient de promulguer Lundi 6 Avril 2020 une nouvelle constitution votée dans des conditions illégales et indignes pour permettre au Président Alpha Condé de briguer à 82 ans un troisième mandat en violation des dispositions de la Constitution précédente.

Le Collectif réclame avec l’aide de la Communauté internationale la mise en place d’une Transition inclusive pour répondre aux urgences sanitaires et sociales et préparer les échéances électorales de façon transparente et participative.


Parmi les membres et soutiens du Collectif on peut citer :

Le délégué général du CEPS Mr Loïc Tribot la Spière, les chanteurs Tiken Jah Fakoly et Doura Barry, les présidents des trois grandes associations de défense des droits et de lutte contre les discriminations Dominique Sopo de SOS Racisme, Malik Salemkour de la LDH et Mario Stasi de la LICRA, le président de France Fraternité Pierre Henry, celui d’Afrique Fraternité Ibrahima Keita, la déléguée du Défenseur des Droits Emna Ben Amor, l’écrivaine Héléna Mora, la réalisatrice Maimouna Ba, l’animateur producteur Claudy Siar, le blogueur Makaila, l’historien Pascal Blanchard, l’administrateur du FORIM Thierno Camara, les élus Mohamad Gassama et Azdine Ouïs, la chef d’entreprise Hadja Aïssatou Diamana, et les avocats Patrick Klugman et Dominique Tricaud Président de la Conférence Internationale des Barreaux…

Presse

wrappixel kit

Porte parole du collectif

Qui est Ibrahim Sorel KEITA?



Plus d'info
wrappixel kit

Presse – 24 Mars 2020

BREAKING NEWS: vers la création d’un collectif pour la transition en Guinée

Plus d'info
wrappixel kit

Presse – 28 Mars 2020 

Face aux violences, un collectif international exige « une transition...

Plus d'info
wrappixel kit

Presse – 05 Avril 2020

Un collectif pour la transition en Guinée (CTG) regroupant 
des figures ...

Plus d'info

Ibrahime Sorel KEITA

L'engagement contre l'injustice avant tout!

Des Blessés et des morts

Nos parents sont touchés..

Pour une transition en Guinée

il est Urgent d'agir !